Le dimanche 23 avril de 10 à 18 h, la boutique PopArt Piercing, 19 rue Fourmilière à Antibes dédie une journée de recette à l’association Le Rire Médecin.

Grégory Cyr, qui a créé à Antibes il y a neuf ans la boutique PopArt Piercing, aime l’art. Passionné de théâtre, il a fréquenté par le passé un cours d’art dramatique à Paris. Aussi, il a une affection particulière pour le monde des enfants et celui des clowns. Leur innocence, leur sensibilité, leur sincérité communes l’émeuvent, le font rire. Son métier lui fait rencontrer chaque jour des enfants petits et grands qui le voient souvent pour leur première pose de boucles d’oreilles ou pour les ados leur premier piercing. Pas le moment de faire le clown ou alors juste un petit peu pour détendre l’atmosphère !

1

Grégory Cyr

 

5

Aujourd’hui, son idée est d’une dimension plus importante, plus profonde. Elle est de contribuer à redonner le sourire aux enfants et adolescents hospitalisés. Son souhait le plus cher : qu’ils oublient juste un moment leurs problèmes de santé, qu’ils retrouvent sourires et joie, que leurs yeux s’émerveillent à nouveau devant les magiciens du rire que sont les clowns, ceux qui se déplacent rien que pour eux en milieu hospitalier dans tous les services. L’intervention des comédiens-clowns et les éclats de rire qu’ils occasionnent contribuent à mieux supporter la douleur, à garder le moral, à apporter une assistance aux parents et au personnel médical mais aussi à réduire le besoin d’assistance médicamenteuse.

« Le rire médecin », ni en Paca, ni à Monaco

Rire, redonne à l’enfant de la joie et un surplus d’énergie pour l’aider à guérir.

C’est l’action de l’Association « Le Rire Médecin » depuis 25 ans et à ce jour dans 45 services de pédiatrie répartis dans 15 hôpitaux à Paris, région parisienne et dans 6 grandes villes de province (Marseille, Nancy, Nantes, Angers, Tours, Orléans).

3

Aujourd’hui « Le Rire Médecin » n’intervient dans aucun hôpital de la région Paca ni à Monaco. Grégory Cyr a pour ambitieux projet de faire changer les choses. Il lui faudra trouver des entreprises mécènes prêtes à s’engager auprès de l’Association. La somme à réunir pour que les enfants malades de la région puissent rire à la vie et gagner l’injuste combat que celle-ci leur impose est de 100.000 € par an par centre hospitalier pour un engagement de 3 ans minimum, alors comme le dit le slogan de PopArt Piercing, ” The time to hesitate is through” !

2

Afin de sensibiliser les entreprises et les hôpitaux de la région mais aussi le grand public PopArt Piercing organise totalement bénévolement et suivant ses propres moyens, une journée de sensibilisation en faveur de l’Association en lui offrant la totalité de sa recette du jour.

Au programme : réalisation d’actes de piercing, vente d’une sélection de bijoux de piercing, mise à disposition d’une urne pouvant recevoir des dons (un reçu fiscal sera adressé par l’association), et rencontre avec une représentante de l’association « Le Rire Médecin ».

4