Outre la force du panorama (véritable terrain de sport à ciel ouvert à l’année), la destination Côte d’Azur, dispose de quatre atouts : la performance (avec de nombreux clubs sportifs dans l’élite), une pratique sportive très élevée (un licencié pour quatre habitants), une offre d’infrastructures sportives en plein développement, et enfin une dynamique Sport et Technologie autour de la French Tech Côte d’Azur.

Fort de ce constat, David Lisnard, Maire de Cannes, Président du CRT Côte d’Azur et Eric Ciotti, Député, Président du Département des Alpes-Maritimes, ont officiellement lancé le « Cluster Sport & Tourisme de la Côte d’Azur », une nouvelle entité collaborative fédérée par le CRT Côte d’Azur, pour une approche marketing et commerciale originale.

Un modèle innovant.

Ainsi à l’instar du Cluster MICE Côte d’Azur (Tourisme d’Affaires) lancé depuis Cannes en avril, les professionnels du tourisme et du sport se mobilisent pour, ensemble, générer du flux commercial supplémentaire en mutualisant leurs savoir-faire sur des sujets très concrets. Ce décloisonnement des métiers et cette association des univers professionnels permettront de concevoir de nouvelles offres de séjours sportifs (pour les compétiteurs, les accompagnateurs, des stages d’entrainement…) adaptées au marketing de destination.

La méthode.

Il s’agit d’analyser les forces et les faiblesses de la Côte d’azur en matière d’offre mais également d’accueil des clientèles sportives sur la destination à travers le déploiement de la « Charte d’accueil des sportifs » ; réfléchir à une stratégie marketing globale ; initier et partager une approche commerciale collaborative associant les acteurs publics et privés grâce à une task-force composée d’une trentaine de référents (grands sportifs, organisateurs de courses, agences spécialisées, hébergeurs, destinations et équipementiers).

Deux groupes de travail sont constitués.

Le premier : « Structuration et amélioration de l’accueil des touristes sportifs ».

Leaders : Denis CIPPOLINI, Président Syndicat Hôtelier de Nice et Philippe MANASSERO, Président du Comité Départemental Olympique et Sportif des Alpes-Maritimes.

Le second : « Marketing du Tourisme sportif ».

Leaders : Yves CORDIER, Sportif et Directeur général d’Ironman France et Olivier DE NICOLA, Directeur de l’agence Contrastes.

« J’ai souhaité, dès ma nomination en tant que Président du CRT, mettre en œuvre une nouvelle stratégie d’attractivité touristique pour la Côte d’Azur, qui autour de dénominateurs communs de marketing territorial, mobilisent professionnels et institutionnels motivés. Le sport, avec la culture, est un de ces dénominateurs. Annoncés lors des premières Rencontres départementales du tourisme en novembre dernier, ces groupes de travail de professionnels volontaires, qui ne génèrent aucune dépense de fonctionnement supplémentaire, ont pour objectif de répondre aux enjeux majeurs de valorisation de la marque Côte d’Azur. Il s’agit de consolider les performances touristiques de notre territoire grâce à la thématique puissante du sport, créatrice d’attractivité, d’images positives et de séjours, à travers l’exceptionnel calendrier événementiel sportif azuréen et nos atouts naturels ainsi qu’en termes d’infrastructures, » souligne David Lisnard.

«Afin de poursuivre les initiatives innovantes au bénéfice de nos clientèles, le Département des Alpes-Maritimes s’est engagé dans la mise en œuvre d’une « Charte Accueil Sportifs », première de ce type en France, qui aura pour objectif l’amélioration de l’accueil sur les sites qui reçoivent ce public, qu’il soit athlète de haut niveau, sportif amateur, handisport, accompagnant en individuel ou en groupe. Ce dispositif viendra compléter les chartes d’accueil « vélo » et « équestre » d’ores et déjà existantes, » précise Eric Ciotti.

Les objectifs.

L’ambition est d’accueillir d’ici dix ans 300 000 séjours supplémentaires sur la côte d’Azur pour dépasser le cap des 600 000 séjours sportifs en 2025.