Le marché des bureaux à Nice et Sophia Antipolis, avec 47 000 m² placés en 2016, maintient sa position dans le top 10 des marchés régionaux.

Le marché des bureaux en Alpes Maritimes affiche un léger fléchissement des transactions au second semestre avec 22.000 m² placés, pour atteindre un niveau global de 47.000 m² en 2016.

Sophia signe une bonne année avec un marché dynamique et près de 25.000 m² placés. Ainsi, la majorité des transactions supérieures à 1.000 m² a été réalisée à Sophia, soit 7 opérations : Xerox (support client Apple, 2.386 m²), Epistema / CrossKnowledge (e-learning, 1.788 m²), Argeville (parfums et arômes, 1.326 m²), Questel (services web dédiés à la propriété intellectuelle, 1.164 m²), Ion Trading / Wall Street Systems (logiciels de trading,1.156 m²), Pearl Partners (centre d’affaires, 1.030 m²), sans oublier Bosch (R&D véhicules autonomes) avec 982 m² loués. Sophia est donc plus que jamais une terre d’élection d’envergure mondiale pour les sciences de l’information et les biotechs.

SAVIGNARD Renaud

Renaud Savignard

« La résilience de Sophia Antipolis est remarquable, avec une croissance forte et régulière de l’emploi (+ 1.000 / an), et une capacité singulière à absorber les fermetures d’établissements ou réductions d’effectifs par le développement endogène ou la création de nouvelles activités. De ce fait, la consommation de l’offre neuve a été significative », commente Renaud Savignard, Directeur de BNP Paribas Real Estate Transaction à Nice.

A Nice, les surfaces placées, soit 18 000 m², sont en revanche freinées par le manque d’offres de grandes surfaces qui tendent également à se raréfier à Sophia, d’où la nécessité de lancements en blanc.

A ce titre, le principal évènement de l’année est constitué par la vente à investisseur, réalisée par BNP Paribas Real Estate, de l’emblématique campus du CICA, qui offrira dès 2017 près de 14 000 m² de bureaux reconditionnés à neuf, sur l’un des plus beaux sites de Sophia Antipolis.

« A Nice, l’offre neuve à douze mois sera stimulée en 2017 par la livraison des 3 200 m² de Sky Valley, proposés à la location et à la vente, pour lequel des réservations sont déjà enregistrées pour les trois quarts des surfaces, ainsi que le lancement au 1er trimestre des 7 000 m² d’Anis, un immeuble à l’architecture remarquable qui sera livré dès mi-2018. Notons également le permis de construire obtenu par Connexio (11 000 m²), face à l’Arenas, dont le chantier est prêt à démarrer dès pré-commercialisation », précise Renaud Savignard. Unity (Nacarat) a également obtenu son permis, actuellement en phase de recours des tiers. Celui de Nissarenas est en cours d’instruction, et le lancement par Sogeprom de l’ensemble résidentiel, ainsi que de l’un des trois immeubles de bureaux, interviendra cette année.

« Le regain de la vitalité des demandes, les opérations en cours de négociation par nos équipes, ainsi que l’arrivée d’offres neuves à Nice comme à Sophia nous permettent de pronostiquer une bonne année 2017, probablement au-delà des 50 000 m² », conclut Renaud Savignard.

Source : BNP Paribas Real Estate